Faits d'actualités, Programme de fidélisation

Qu’attendent les consommateurs après le confinement ?

Quelques données synthétiques issues d’une enquête réalisée entre le 16 et le 25 mai sur les attentes et intentions d’achats de consommateurs porteurs de carte de fidélité.

Le confinement : une occasion de repenser sa consommation

Les clients interrogés indiquent tout d’abord que cette crise les a fait réfléchir sur leur consommation (4,5 sur 7) et va changer leur façon de consommer (4,3 sur 7). C’est encore plus vrai chez les consommateurs plus jeunes (4,6 pour le 19-38 ans contre 3,7 pour les 73 ans et plus).

Une volonté : Retourner dans les commerces locaux

Les clients interrogés déclarent souhaiter retourner dans les magasins physiques. Ils sont minoritaires à souhaiter poursuivre à consommer en privilégiant les achats en ligne et privilégient en priorité les commerces de leur quartier. Ils sont encore plus exigeants sur le respect des gestes barrières qui seront appliqué dans les magasins et veulent plus que jamais acheter local et MADE IN FRANCE.

Sans surprise les plus jeunes consommateurs privilégieront davantage les achats en ligne 3,6 sur 7 pour les moins de 38 ans contre 2,2 sur 7 pour les 73 ans et plus.

Curieusement ce ne sont pas les consommateurs les plus âgés qui ont le plus d’attentes sur les gestes barrières 5,8 sur 7 pour les 73 ans et + contre 6,1 pour le reste de l’échantillon.

Peu d’illusions sur le retour à la normale

La note moyenne de 5.6 sur 7 est attribuée à l’affirmation ” je pense que le virus n’est pas prêt de disparaitre”, une valeur qui fluctue très peu selon le genre, l’âge ou la CSP des répondants.

Le respect de la sécurité : une priorité pour tous

Les clients souhaitent tout d’abord être garantis que le matériel sera désinfecté (6 sur 7) et que les distances seront respectées entre les clients (6,2 sur 7). Des attentes plus fortes pour les femmes que pour les hommes.

Viennent ensuite le souhait de limiter le nombre de clients dans le magasin, de proposer des protections et enfin de pouvoir réserver des produits par téléphone (une attente beaucoup plus forte chez les plus jeunes).

En synthèse, les consommateurs interrogés se sont montrés lucides sur une crise qui risque de durer et qui va changer leur façon de consommer. Ils ont pour autant indiqué une vraie appétence pour le retour dans les commerces de proximité, charge aux commerçants de leur apporter les garanties sur le respect de la sécurité sanitaire pendant leur visite. Ils souhaitent consommer plus local. Ces tendances se vérifieront-elles dans le temps ? Nous tenterons de mesurer ces changements dans les trimestres à venir.

Vous pouvez visualiser les résultats dans notre Datavisualisation dynamique MyDataviz’

Enquête réalisée auprès de 703 répondants interrogés par e-mail entre le 6 et le 25 mai issus d’un échantillon aléatoire parmi les porteurs de carte de fidélités de grandes enseignes clientes de notre partenaire AQUITEM.

Article précédent

Vous aimerez aussi